Tout au long du mois de janvier 2022, les prix à la consommation finale des ménages dans la ville de Douala, la capitale économique camerounaise, ont progressé de 2,9%, selon un rapport que vient de publier l’Institut national de la statistique (INS). A en croire la même source, en glissement annuel, ce niveau général des prix progresse de 0,8 point, puisqu’il avait culminé à 2,1% en janvier 2021.

« Cette hausse des prix sur un an résulte surtout de la progression des prix des produits alimentaires (+7,9% après +7,7% le mois dernier), ainsi que ceux des restaurants et hôtels (+3,2% comme le mois dernier) », explique l’organisme en charge de la production de la statistique officielle au Cameroun. Du rapport de l’INS, l’on note également qu’au cours de la période sous-revue, l’inflation a été le fait des produits locaux (+7,9%) et des produits importés (+7,1%).

Ces données révèlent que la hausse des prix des matières premières et du fret à l’international a continué à avoir des répercussions sur le niveau général des prix à la consommation au Cameroun en janvier 2022. Au cours du même mois, le pays à abriter la Coupe d’Afrique des nations de football, dont le corollaire a été l’augmentation de la demande avec le flux des supporters des équipes participantes. Cette réalité a également pu contribuer au relèvement des prix des produits alimentaires, des services d’hôtellerie et de restauration.

BRM - Source: Investir au Cameroun

Retour à l'accueil