Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Bakang Georges

Selon les statistiques révélées par le Port autonome de Kribi (PAK), l’entreprise publique qui gère la plateforme portuaire mise en service en mars 2018 dans la cité balnéaire du Sud du Cameroun, le trafic import-export de la République centrafricaine (RCA) à partir de Kribi a connu une croissance de près de 70% sur une période d’un an.

Cette croissance fulgurante des volumes de marchandises embarquées ou débarquées par les opérateurs économiques centrafricains, sur la plateforme de Kribi, est essentiellement visible sur le terminal à conteurs. En effet, révèlent les chiffres du PAK, le nombre de conteneurs équivalent 20 pieds appartenant aux opérateurs économiques centrafricains, traités sur le terminal de Kribi, a presque triplé en un an.

Ce volume, apprend-on, est passé de 386 conteneurs en 2018, à 991 conteneurs au cours de l’année 2019, dont 276 conteneurs à l’export. Comme c’est le cas pour l’ensemble de l’activité export sur cette plateforme, le produit le plus exporté par la RCA à partir du port en eau profonde de Kribi est le bois et ses dérivés, apprend-on.

Cette performance est à mettre en lien avec les réductions tarifaires concédées aux opérateurs centrafricains par le PAK. On peut citer le rabattement de 30% sur les marchandises, de 25% sur l’acconage et de 75% sur les pénalités de stationnement.

BRM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :