Les Brasseries du Cameroun se dotent d’une nouvelle chaîne d’embouteillage d’une valeur de 10,7 milliards de F CFA

L’équipement permettra de renforcer les compétences de l’usine de Yaoundé qui déjà, affiche des performances saluées par cette entreprise

Les Brasseries du Cameroun viennent d’une nouvelle chaîne d’embouteillage. «Le ministre des mines, de l’industrie et du développement technologique, Ernest Gbwaboubou, procèdera le vendredi 27 novembre 2015 à l’inauguration de la nouvelle chaine PET de l’usine des Brasseries du Cameroun de Yaoundé. L’assistance technique de la nouvelle chaine est assurée par Coca-Cola», peut-on lire dans les colonnes deLe Quotidien de l’Economie en kiosque ce vendredi 27 novembre 2015.

Le journal qui relaie ainsi un communiqué de l’entreprise indique que l’investissement à inaugurer ce matin aura nécessité 10,7 milliards de FCFA. «La nouvelle chaine PET de Yaoundé est la 2ème chaine de cette envergure en Afrique, après l’Afrique du Sud. Une véritable formule 1, un TGV qui produit 28 000 bouteilles à l’heure pour tout le marché camerounais, soit 500 000 hectolitres par an», indique-t-on au sein de l’entreprise. De quoi faire mousser la production des Brasseries du Cameroun qui connait déjà des prouesses.

En 2014 en l’occurrence, la représentation de Yaoundé créée en 1955 a produit 2,9 millions d’hectolitres de bière, boisson gazeuse et alcool, une surproduction totale de 9,2 millions hectolitres, représentant 32 % des ventes de la SABC.

Avec cette nouvelle chaîne d’embouteillage, fruit de la continuité d’un partenariat débuté en 1963 entre la SABC (Société Anonyme des Brasseries du Cameroun) et Coca Cola, qui a permis aux Brasseries de devenir l’embouteilleur de «The Coca-Cola Compagny», produisant ainsi sous licence les boissons Coca-Cola, Fanta et Sprite, «le consommateur ne se fera pas un sang d’encre au sujet de la disponibilité de ses produits brassicoles de divers formats, et l’environnement ne recevra qu’une infime émission de CO2», indique le journal.

Onana N. Aaron

Retour à l'accueil