E-COMMERCE: LA PLATEFORME CAMAGRO OUVRE LE CAMEROUN AU MONDE

Le portail qui met en réseau les producteurs agricoles, les commerçants et les consommateurs est né de la collaboration entre Camtel et le gouvernement camerounais.

Entre le gouvernement camerounais et la Cameroon telecommunications (Camtel), opérateur de téléphonie fixe, c’est l’accord parfait. Le portail Cameroun agropastoral (Camagro) est le dernier projet de cette collaboration. La convention de partenariat entre Camtel et du ministère du Commerce (Mincommerce), relative à la mise en œuvre du portail Camagro, a été signée à Yaoundé le 12 août 2015. « C’est un projet qui va révolutionner l’agriculture camerounaise », a laissé entendre David Nkotto Emane, directeur général de Camtel, avant de parapher cette convention. Les membres du gouvernement présents à cette cérémonie, le ministre du Commerce et celui des Postes et télécommunications, ont acquiescé aux propos du directeur général de Camtel.

Ce dernier poursuit : « c’est le portail agropastoral du Cameroun et la plateforme de convergence des technologies de l’information et de la communication, spécialisée dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage». En clair, Camagro est une plateforme qui permet aux producteurs, aux consommateurs et aux commerçants d’être en relation entre eux en temps réel. Cette idée de Camtel « permet de proposer des produits de grande qualité au village planétaire », souligne David Nkotto Emane.

A l’heure où cette convention est signée déjà 501 acteurs sont enregistrés sur Camagro. Le site permet en outre d’avoir des adresses pour contacter les producteurs, faire des annonces dans le secteur, et même de demander des services. Pour le Mincommerce, Camagro représente aussi une opportunité. « L’histoire du contrôle des prix va disparaitre. On va vers le zéro défaut », a fait savoir Luc Magloire Mbarga Atangana, le ministre du Commerce. Il ajoute : « nous sommes en train de moderniser notre économie. Cette plateforme nous met dans un processus de globalisation des échanges et aide à promouvoir le label Cameroun sur l’ensemble des marchés ».

Retour à l'accueil