Le Cameroun veut faire passer sa production de cacao à 600 000 tonnes d’ici cinq ans

(Agence Ecofin) - Doubler la production nationale de cacao à l’horizon 2020 tout en augmentant la quantité de fèves broyées localement. C’est là, l’ambition affichée par les autorités camerounaises qui ont indiqué que le pays comptait passer des 240 000 tonnes produites cette année à 600 000 tonnes d’ici cinq ans.

Michael Ndoping, directeur de l’Office National pour le Cacao et le Café (ONCC) a également indiqué que la proportion du cacao transformé localement passerait de 12% à 40% à cette échéance. Le pays entend réaliser ces différents objectifs par le biais d’un plan de relance des filières café et cacao, lancé en octobre dernier et dont le coût est évalué à 600 milliards de francs Cfa.

Le Cameroun qui vient de perdre sa place de cinquième producteur mondial au profit de l’Equateur pourrait alors se rapprocher du trio de tête des plus gros producteurs d’or brun de la planète qui est composé de la Côte d’Ivoire, du Ghana et de l’Indonésie.

Aaron Akinocho

Retour à l'accueil