Entreprises: 5 conventions signées à Yaoundé pour créer 5000 emplois

Des agréments ont été finalisés ce lundi 19 janvier 2015 à Yaoundé entre cinq entreprises d’une part, et entre le Gouvernement et l’Agence de Promotion des investissements d’autre part. Objectif : inciter l’investissement privé.

Cinq nouveaux investisseurs. Tous camerounais. Telles étaient les attractions de la cérémonie présidée ce lundi à Yaoundé par Emmanuel Bonde le ministre des Mines, de l’industrie et du développement technologique (Minmidt) qui représentait le Gouvernement du Cameroun.

Au rang de ces entreprises, la Société Coopérative Scoop Antolem, qui investira un milliard FCFA dans l’agro-industrie, avec à terme 2 500 emplois créés. Pour sa part, la First Industry Cosmetics (Fico SA) mettra 2,7 milliards dans l’industrie chimique, pour 350 emplois. Du côté de la Société camerounaise de savonnerie (Scs), il y aura trois milliards investis dans l’industrie manufacturière, pour 152 emplois.

Deux autres conventions concernent d’une part African Pool Construction (Apc SA) qui devrait déclencher le recrutement de 480 personnes dans l’industrie des matériaux de construction où elle met 8,2 milliards. Et d’autre part les Brasseries Samuel Foyou (Brasaf SA) qui en investissant 30,5 milliards FCFA feront travailler un peu moins de mille Camerounais.

« C’est une réponse aux interpellations du président de la République le 31 décembre dernier », a estimé le ministre Bondé. En écho Marthe Angeline Minja la directrice générale de l’Agence de Promotion des investissements (Api) fait le calcul : « On encourage les nationaux tout en privilégiant les entreprises qui vont créer des emplois. La nouvelle cuvée va justement investir plus de 45 milliards de francs CFA et employer environ 5 000 Camerounais ».

La phase d’installation de ces entreprises devrait s’étendre sur cinq ans, période au cours de laquelle d’autres structures (une dizaine) vont prendre le même chemin, et donner une suite au processus commencé en avril 2013, lorsque fut promulguée la loi portant sur les incitations à l’investissement privé au Cameroun.

Avec ces 5 nouvelles conventions, le nombre d’entreprises bénéficiant de la loi portant sur les incitations à l’investissement privé, passe de 14 à 19.

ARTHUR BILOUNGA, Cameroon-Info.Net

Retour à l'accueil