Pipeline Niger Cameroun
Pipeline Niger Cameroun

Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya a ratifié la loi votée par le Parlement et portant transit, à travers son pays, des hydrocarbures en provenance de la République du Niger et leur évacuation à travers le pipeline Tchad-Cameroun, a appris APA lundi de source officielle.
Ces dispositions légales interviennent à la suite d’un accord bilatéral daté du 30 octobre 2013, mais aussi d’une autre convention signée entre le Niger et le Tchad portant sur la construction d’un oléoduc de 600 kilomètres devant rejoindre le pipeline Tchad-Cameroun en vue de l’évacuation de l’or noir par la ville de Kribi (Sud).

Le Niger, apprend-on, ambitionne d’exploiter son brut à partir du bloc d’Agadem avec une production attendue de 100.000 barils par jour, dont 80.000 seront exportés à travers le pipeline.

L’oléoduc Tchad-Cameroun, long de quelque 1070 kilomètres, va des champs pétrolifères de Doba pour traverser le territoire camerounais sur près de 890 kilomètres, de la frontière nord-est avec le Tchad jusqu’au large de l’Océan atlantique.

Signature : APA

Copyright : © APA

Retour à l'accueil