Le port de Douala est désormais en sous capacité, selon l’Autorité portuaire camerounaise

Selon un rapport rendu public le 7 juillet 2014 par l’Autorité portuaire nationale (APN), le trafic au port de Douala en 2013 a augmenté de 9,8%, franchissant pour la première fois de son histoire la barre de 10 millions de tonnes de marchandises traitées, pour se situer à 10.592.021 tonnes, contre 9.642.086 tonnes en 2012.

«Le port de Douala a été conçu pour accueillir un trafic de 10.000.000 de tonnes. Le trafic actuel étant de plus de ce volume (en dépassement de près de 600 000 tonnes), le port se trouve donc mécaniquement en sous-capacité», fait remarquer l’APN, qui rappelle que le trafic sur cette place portuaire représente, à lui tout seul, 99,7% de l’ensemble du trafic maritime dans le pays.

Cette sollicitation à l’extrême du port de Douala intervient au moment où le Cameroun s’apprête à mettre en service le tout nouveau port en eau profonde de Kribi, dont les travaux de la première phase (la construction d’une digue de protection, d’un chenal d’accès des navires, des quais d’accostage, de deux terminaux polyvalent et à conteneurs) sont réalisés à 97%, selon Patrice Melom, le responsable de l’unité de coordination du projet.

Retour à l'accueil