EDF reçoit le feu vert du Cameroun pour construire une centrale hydroélectrique

YAOUNDE, Cameroun (Dow Jones)-Electricité de France a reçu le feu vert des autorités camerounaises pour la construction d'une centrale hydroélectrique qui permettra au pays de tripler sa production d'aluminium, a déclaré lundi le ministre camerounais de l'Eau et de l'Energie.

EDF produira 420 mégawatts d'électricité d'ici à 2019, a déclaré Basile Atangana Kouna. Le ministre camerounais et Edouard Dahomé, Directeur Afrique et Accès à l'Energie d'EDF, ont conclu un accord jeudi.

La petite ville d'Edea, située à quelque 200 kilomètres au sud-ouest de Yaoundé, abrite l'un des principaux centres de production d'électricité du pays et la seule usine d'aluminium gérée par le gouvernement, dont la production est passée de 90.000 tonnes à environ 60.000 tonnes en raison d'un approvisionnement insuffisant en électricité. La quasi totalité de l'aluminium du Cameroun est exporté vers la France.

EDF devra transférer de l'eau du barrage hydroélectrique de Lom Pangar, en cours de construction dans l'est du pays, vers le site de Nachtigal à Edea, où l'électricien française va construire sa nouvelle centrale.

"Le principal objectif de ce contrat est d'augmenter l'approvisionnement en énergie des entreprises et d'augmenter la production d'aluminium à 300.000 tonnes par an", a déclaré Atangana Kouna.

Il est prévu que le barrage de Lom Pangar contienne 7,25 kilomètres cubes d'eau et produise jusqu'à 1.192 mégawatts d'électricité dans différentes parties du pays d'ici à 2018.

-Emmanuel Tumanjong, Dow Jones Newswires

Retour à l'accueil