La production de gaz au Cameroun explose, passant de 93,4 à 4343 millions de pieds cubes sur un an

A l’issue d’une session de son Conseil d’administration tenue le 3 juin 2014 à Yaoundé, la Société nationale des hydrocarbures (SNH) a annoncé que la production de gaz naturel au Cameroun a connu une augmentation substantielle.

Selon un communiqué publié par l’entreprise pétrolière publique, «assurée à partir des champs gaziers de Logbaba et Sanaga Sud, elle (la production, Ndlr) s’est établie à 4343,4 millions de pieds cubes sur les quatre premiers mois de l’année 2014, contre 93,4 millions de pieds cubes pour la même période en 2013».

A en croire la SNH, cette «hausse exponentielle est principalement due à l’accroissement de la consommation des industries de Douala, dont vingt ont converti leurs brûleurs de fuel au gaz». Cette consommation industrielle devrait augmenter dans les prochaines semaines, avec la mise en service annoncée pour ce mois de juin, de la cimenterie du milliardaire nigérian Dangote à Douala.

En effet, la société Gaz du Cameroun, filiale de Victoria Oil & Gas a annoncé le 8 décembre 2013, avoir signé des accords avec certaines entreprises, dont Dangote Cement, qui, avait-on appris, nécessitera à partir du 2ème trimestre 2014, de 0,4 à 0,5mmscf de gaz thermal par jour.

Au demeurant, révèle la SNH, la plus grosse quantité du gaz produit au Cameroun entre janvier et avril 2014, a été fournie à la Centrale à gaz de Kribi. «La SNH a livré à cette Centrale un volume total de 3843 millions de pieds cubes de gaz, à un prix moyen de 1570,37 France Cfa par millier de pieds cubes», précise le bras séculier de l’Etat camerounais dans l’exploitation pétrolière.

Retour à l'accueil