Prospection des statistiques fiables du secteur agropastoral : la FAO assiste le Cameroun à hauteur de 221,5 millions FCFA

Disposée à l'accompagner dans la préparation d'un recensement général de l'agriculture et de l'élevage, l'Organisation des Nations unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) a signé une convention de financement à hauteur de 221,5 millions de francs CFA (soit 443.000 dollars américains) avec le gouvernement camerounais, le 13 mars 2014.

Le document a été paraphé à Yaoundé par Mai Moussa Abari et Essimi Menyé, respectivement Représentant de la FAO au Cameroun et Ministre de l'Agriculture et du Développement rural (MINADER).

En effet, le projet intitulé "Assistance préparatoire au Recensement Général de l'Agriculture et de l'Élevage (RGAE) a pour objectifs de : "renforcer les capacités techniques et opérationnelles des cadres des services centraux et déconcentrés du secteur agropastoral en matière de recensement ; réaliser les travaux préparatoires du recensement ; organiser les voyages d'études des cadres nationaux dans les pays africains ayant mené avec succès le recensement dans ce domaine, concevoir et tester les méthodologies d'enquêtes ; réviser et finaliser le document principal du recensement général de l'agriculture et de l'élevage".

C'est un projet qui arrive à point nommé, ce d'autant plus que d'après les pouvoirs publics camerounais, "le dernier recensement de l'agriculture réalisé au Cameroun date plus de 30 ans".

En 2005, l'apurement et l'exploitation des données de la " Fiche agricole" ont permis de situer le nombre de ménages agricoles au Cameroun "à 1.649.025 et projeté à 1.725.752 en 2009".

Il ressort des différentes études menées ces dernières années un déficit énorme en données quantitatives, détaillées, actuelles et surtout fiables. Toutes carences qui entravent grandement la formulation des programmes appropriés de développement du secteur au Cameroun.

Et le plénipotentiaire de la FAO de renchérir : "Ce projet permettra au gouvernement de répondre aux besoins en données pour le suivi/évaluation des initiatives en faveur du développement des secteurs agropastoral, halieutique et rural".

En rappel, la FAO a été créée en octobre 1945 dans le but d'améliorer l'état nutritionnel, le niveau de vie, la productivité agricole et les conditions de vie des populations.

Source Mediaterre.org

Retour à l'accueil