Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cameroon Business Connections

Cameroon Business Connections

Le Blog de Georges BAKANG pour l'Accompagnement des Entreprises et des Particuliers dans leurs Démarches d'Implantations et d'Investissement au Cameroun.


Le Cameroun va bénéficier de 52,5 milliards de la coopération allemande pour son secteur forestier

Publié par Bakang Georges sur 16 Mars 2015, 10:27am

Catégories : #Actualité Economique

Le Cameroun va bénéficier de 52,5 milliards de la coopération allemande pour son secteur forestier

Le gouvernement camerounais va bénéficier d’un appui financier de la coopération allemande de 80 millions d’euros (environ 52,5 milliards de F CFA) dans le cadre de programmes mis en œuvre pour la préservation de ses forêts et de sa faune. Cette enveloppe, «acquise», concerne des interventions déjà en cours d’instruction et d’autres à instruire, a indiqué la partie camerounaise samedi, 14 mars en matinée à Yaoundé, au siège de la maison de la coopération allemande.

L’annonce a été faite dans le cadre d’une conférence de presse organisée en rapport avec la visite au Cameroun du ministre fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement, le Dr. Gerd Müller.

Ces fonds seront utilisés, entre autres, à la mise en œuvre d’un projet de certification forestière, de projets dans le Parc National de Bouba Ndjida, au nord du Cameroun. Le programme Sud-Ouest, consacré à la gestion durable de quatre parcs nationaux, bénéficiera également de ces ressources ; ainsi que le Fonds Commun du Programme Sectoriel Forêts et Environnement (PSFE).

Certification
Le Dr. Gerd Müller indiqué que l’objectif du gouvernement allemand est de promouvoir l’«utilisation durable» des forêts. De manière concrète, à travers ce concept, il est question que toute coupe de bois se fasse de manière contrôlée et que toute exportation de meubles ou bois transformé fasse l’objet d’une certification, a-t-il expliqué.

Sur un autre plan, le Dr. Gerd Müller expliqué que la coopération allemande voudrait trouver de nouveaux marchés pour le bois camerounais en Europe, soutenir l’écotourisme dans le pays, protéger la faune. Dernier, et non le moindre, trouver des emplois pour ceux qui vivent dans les écosystèmes naturels.

L’objectif «primordial» étant de préserver les forêts tropicales, ce «poumon du monde, dans le cadre de la lutte contre le changement climatique.

Le Cameroun est doté d’une forêt tropicale humide sur sa côte ; et d’autres forêts tropicales dans les régions du Sud et de l’Est.

Sur l’étendue du territoire, on recense actuellement «4 millions d’hectares» de surfaces certifiées, a expliqué le ministre camerounais des Forêts et de la Faune (Minfof), NNgole Philip Ngwese, qui était présent à la conférence de presse.

Le pays dispose déjà également de 32 aires protégées, «toutes catégories confondues», couvrant à peu près 20% de l’ensemble du territoire national, a ajouté le Minfof.

Dans le cadre de la lutte contre l’exploitation illégale des forêts, Ngolle Philip Ngwese a expliqué que son département ministériel publie un sommier des infractions chaque mois; et que le Cameroun est par ailleurs signataire de l’Accord de partenariat volontaire avec l’Union Européenne.

Engagements
«Vous pouvez compter sur vos amis, vous pouvez compter sur l’Allemagne», a assuré le ministre fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement.

La coopération allemande, mise en œuvre au Cameroun à travers la GIZ (partenaire technique) et la KFW (partenaire financier), est la plus importante coopération bilatérale pour le pays dans son secteur forestier. C’est dans le même sillon le secteur le plus important dans le porte folio de l’Allemagne au Cameroun.

Des financements de l’ordre de 130 millions d’euros sont en cours d’exécution au niveau de la coopération financière ; et 45 autres millions au niveau de la coopération technique. D’autres projets attendus ici de l’ordre de 45 millions sont inscrits au niveau de la coopération technique.

Le ministre des Forêts et de la Faune (Minfof) a tenu à saluer une «coopération extrêmement fructueuse entre l’Allemagne et le Cameroun», rappelant au passage que l’Allemagne est le seul pays qui est resté dans le Fonds commun lorsque les autres bailleurs de fonds l’ont quitté.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents